Temoignage

La rosée du matin – Nada Al-Ahdal

téléchargement (1)À douze ans, Nada est une jeune fille épanouie. Elle vit à la campagne avec ses parents et ses six frères et sœurs, et nourrit le rêve de venir habiter à Saana, la capitale du Yémen, pour y étudier et s’épanouir. Mais un jour, elle entend son oncle évoquer sa future union au téléphone avec son père. Elle n’ose y croire, pour elle, le mariage signifie la fin: de l’enfance, de l’école, de sa confiance en son père et sa mère, et même de la vie ! Sa jeune tante s’est immolée par le feu après un mariage forcé. Nada s’oppose donc fermement à ses parents: « Allez-y, mariez-moi de force, et je me tuerai ! » Sa volonté et son caractère affirmé lui ont permis de vaincre les traditions tribales. L’histoire de Nada dévoile le quotidien et la réalité d’un pays, le Yémen, en prise entre les traditions et les évolutions modernes. Son appel à l’aide a permis de raviver l’attention internationale sur le mariage précoce et forcé des jeunes filles avant leur puberté, vouées à un destin de servitude quand elles ne succombent pas à la violence et aux assauts sexuels de leur époux.

Que dire sur ce témoignage sinon qu’il est nécessaire de dénoncer les mariages forcés parce qu’il faut se rappeler, encore et toujours, les conditions de vie des filles, des femmes dans certaines parties du monde où elles sont, en effet, moins considérées, moins protégées, moins respectées. L’ouvrage ne dit rien qu’on ne sait déjà. Il rappelle simplement que peu de choses ont changé, qu’il faut encore lutter pour obtenir tous ses droits. Il le fait avec une écriture que j’ai trouvé, pour ma part, désagréable mais l’essentiel n’est pas dans la forme, n’est-ce pas. Il est dans le fond. Et le fond, on l’espère, sensibilisera celles et ceux qui ne savent rien sur le sujet, qui ignorent l’existence du mariage forcé. Je parle des plus jeunes qui découvrent tout juste la diversité et l’étendu de ce monde. Ce livre est fait pour eux. Pour nous autres, adultes conscients de certaines réalités, les mêmes questions se posent et se reposent: comment extraire de ces sociétés des normes définies comme traditions qui brident l’émancipation? Comment faire évoluer les mentalités et les mœurs? Comment faire comprendre que ces traditions légitiment une barbarie? La démocratie, sa pratique, ses principes et ses valeurs ne sont pas. Comment les faire émerger? Le temps, dit-on. Il faut du temps. Il faut assurer un développement économique pour créer les conditions d’un développement politique mais en est-on bien certain? La relation est-elle mécanique? Questions posées, réponses en pointillées …

Note: 3/5

 La rosée du matin, Nada Al-Ahdal, Michel Lafon, 176p, 16.95€

Mots-clefs :, , ,

A propos de Heval Kani

Passionnée par la littérature, je partage ici et avec vous mes goûts et mes couleurs, en espérant découvrir ceux de mes visiteurs qui m'aideront ainsi à varier les tons et les impressions.

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Ponoursland |
Ma vie d'élue |
Troublecanceller |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Passages de Lumière
| Cousinade 1er mai
| CENTRE DE FORMATION AUX FOR...