Autobiographie

Nuit de septembre – Angélique Villeneuve

9782246859857-001-X

« Une nuit, ton fils s’est tué dans sa chambre, au premier étage de votre maison. Au matin à huit heures, avec son père tu l’as trouvé. Depuis, à voix basse, tu lui parles. Tu lui demandes s’il se souvient. La mer étale à huit heures du soir, les talus hérissés d’iris, les pierres de la cour tièdes sous la peau du pied, les filles dont les yeux sourient, toutes les choses belles et la lande silencieuse. Tu espères tant qu’il est parti gonflé d’elles. Mais comme tu n’es pas sûre qu’en aide, en ailes, ces choses lui soient venues cette nuit-là, tu les lui donnes par la pensée, la respiration, le murmure. » Avec une sensibilité vibrante, lumineuse et poétique, Angélique Villeneuve dit l’après : comment exister sans celui dont on respecte silencieusement le choix d’être parti ? Quelle place trouver parmi les vivants et comment leur dire, à travers ce livre, toute la beauté du monde ?

C’est triste forcément. C’est poétique aussi. C’est doux, tendre, d’une grande délicatesse. La douleur, celle qui découle de la mort d’un enfant, de son enfant, est écrite avec pudeur. L’auteure raconte, en effet, avec élégance ce que c’est que de vivre après le suicide de son fils: c’est reprendre le chemin de la vie un poids aux chevilles, c’est avancer avec une douleur dans la poitrine; une douleur qui surgit avec les souvenirs. Perdre un proche, un parent, un enfant, pour celles et ceux qui savent malheureusement, c’est vivre avec la mort; c’est vivre en sa compagnie. C’est se demander où est l’être aimé, pourquoi il est parti? C’est vivre avec une absence, un manque, une envie de voir, revoir. C’est prier pour l’avoir une fois, rien qu’une dernière fois, dans ses bras. C’est attendre et espérer. En vain … Nuit de septembre est à découvrir pour le talent de l’auteure qui parle de la douleur avec retenue et poésie.

Note: 4/5

Nuit de septembre, Angélique Villeneuve, Grasset, 160p, 14€

Mots-clefs :, , , , , ,

A propos de Heval Kani

Passionnée par la littérature, je partage ici et avec vous mes goûts et mes couleurs, en espérant découvrir ceux de mes visiteurs qui m'aideront ainsi à varier les tons et les impressions.

2 Réponses à “Nuit de septembre – Angélique Villeneuve”

  1. Le 9 juin 2016 à 10 h 54 min angélique villeneuve a répondu avec... #

    Merci de cette délicate lecture de mon livre, je suis très touchée
    angélique

    • Le 9 juin 2016 à 20 h 10 min Heval Kani a répondu avec... #

      Tout le plaisir est pour moi. J’ai été ravie de lire votre livre que je pourrais volontiers offrir.

Ajouter votre réponse

Ponoursland |
Ma vie d'élue |
Troublecanceller |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Passages de Lumière
| Cousinade 1er mai
| CENTRE DE FORMATION AUX FOR...