Roman

Une ombre japonaise – Lee Langley

9782265092631La couverture m’a attirée. Elle est jolie, agréable à regarder. Quelle histoire veut-elle illustrer? La quatrième de couverture parle d’un drame. J’acquière le roman par curiosité, sans grande idée. Je l’ai lu. L’ai-je apprécié? La réponse est mitigée.

L’histoire – que je ne peux et surtout ne veux pas raconter pour laisser le lecteur la découvrir avec liberté – fait son effet. On se plaît à lire ce roman fluide et léger par son écriture, dense et lourd par son contenu. L’auteure évoque, en effet, le XXème siècle, celui-là même qui a connu et infligé les deux grandes guerres à l’humanité, m’emmenant ainsi sur des chemins brumeux que je n’avais pas envisagés. Elle m’a surprise et étonnée, moi qui, pourtant, n’avait de ce livre aucune idée. Elle parvient également à m’attacher à un personnage que je pensais pourtant, dès les premières lignes, détester. Chapeau et respect.

Malheureusement, car il y a un mais, cela ne suffit pas à nourrir davantage mon intérêt. Le roman est agréable mais ne parvient pas à se fixer dans l’éternité, lieu où se fixe les coups de foudre et de cœur. Sitôt lu, sitôt rangé et bientôt oublié.

Note: 3/5

Une ombre japonaise, Lee Langley, Fleuve Editions, 400p, 19.90€

Mots-clefs :, , ,

A propos de Heval Kani

Passionnée par la littérature, je partage ici et avec vous mes goûts et mes couleurs, en espérant découvrir ceux de mes visiteurs qui m'aideront ainsi à varier les tons et les impressions.

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Ponoursland |
Ma vie d'élue |
Troublecanceller |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Passages de Lumière
| Cousinade 1er mai
| CENTRE DE FORMATION AUX FOR...